Lupus érythémateux -Barcelone

Je m’appelle Araceli, j’ai 44 ans (mars 2017) et j’habite à Cornellà de Llobregat (Barcelone, Espagne). Il y a 13 ans j’ai été diagnostiquée de lupus érythémateux. Mon corps s’est rempli de taches enflammées. La fatigue s’est installée partout dans mon corps et la douleur des articulations n’a cessé d’augmenter jusqu’au point où je ne pouvais plus dormir.
On m'a prescrit des cachets et une crème pour les taches. À ce moment là, les médecins ne savaient pas grand chose sur l'origine de ma maladie, étant donné que l'on ne la connaissait pas bien.
Pendant deux années, ma vie est devenue un enfer de douleurs, mon caractère s'est empiré et je ne sortais plus de chez-moi, si ce n'était que couverte entièrement. J'avais honte des taches et en plus je devais éviter toute exposition au soleil.
Quatre ans après j'ai subi un choc psychologique suite au décès soudain de ma mère. Je n'ai pas pu faire le deuil car mon grand-père et mon oncle, tous deux malades, étaient à ma charge. Cela a fait que je n'ai pas eu le temps pour m'occuper de ma maladie, je n'ai fait aucun des examens médicaux, jusqu'à ce qu’une année après ils sont décédés. Je pense que le stress a un peu caché la maladie, mais quelques années après elle est réapparue plus forte encore. Les douleurs articulaires ont commencé à monter en intensité malgré tous les efforts que je faisais pour faire un peu de sport. Les taches apparaissaient d'une manière moins prononcée, mais elles étaient toujours là. Le pire de tout a été quand j'ai commencé à perdre mes cheveux.
En mai 2016 ma sœur m'a emmené voir Cande, une collaboratrice de l'association Dulce Revolución. Depuis ce jour, j'ai décidé de renaître et de lutter pour aller de l'avant.Cela a duré 4 heures, pendant lesquelles j'ai pu ressortir mes émotions; enfin quelqu'un avec qui partager tout ce que j'avais refoulé en moi et qui m’étouffaient. Elle m'a conseillé de prendre l’Élixir du Suédois, de l'eau de mer, des comprimés naturels et de l'armoise. Elle m'a aussi conseillée de lire un livre (« El Creador », Le Créateur). Ce livre est en train d'ouvrir mon esprit et il me montre que vouloir c'est pouvoir.Au bout de quinze jours de prendre ce qu'elle m'avait conseillée, j'ai commencé à me sentir mieux, les taches étaient parties. Un mois après, les niveaux de mes analyses de sang avaient chuté de manière importante, et trois mois après mes cheveux ont recommencé à pousser, ce que les médecins considéraient impossible. Neuf mois se sont écoulés et il est encore tôt pour arrêter le traitement, même si sincèrement je ne m'en inquiète absolument pas, étant donné que tout est naturel, et que l'élixir du suédois me donne beaucoup de forces tous les jours.
Maintenant j'ai très envie de vivre et j'avance dans ma transformation pour me retrouver moi même.

Araceli Trujillo
selitrujillo@gmail.com

Cornellà de Llobregat (Barcelona)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *